Projet Koan

Les ateliers plastiques

 

Atelier modelage – Centre Hospitalier de Loos

Dans le cadre du dispositif  « Culture à l’Hôpital », Koan s’adresse à une vingtaine d’hommes et de femmes pensionnaires du service de gériatrie du Centre Hospitalier de Loos.

modelageLes Ateliers dispensés encouragent le développement de l’expression personnelle et artistique et permettent aux participants d’acquérir des techniques relatives aux différentes pratiques artistiques.

Koan a proposé aux personnes du centre de gériatrie de Loos d’aborder le modelage de l’argile tant dans son aspect technique que créatif. Les possibilités techniques sont nombreuses et chacun peut trouver matière  à s’exprimer selon ses facultés et ses envies.

 

 

Au fil de soi – Récits illustrés de vies – Centre Hospitalier de Loos

Ce projet, initié par l’association Koan s’est déroulée au Centre Hospitalier de Loos de novembre 2011 à juin 2012, dans le cadre du dispositif « Culture à l’hôpital ». Réalisé sur la base de récits de vies, cet ouvrage à donné lieu à de riches moments d’échanges avec les pensionnaires. Lors d’une quinzaine de rendez-vous hebdomadaires, les intervenants de Koan ont enregistré et retranscrit les paroles des résidentes et réalisé, lors d’ateliers, les illustrations et la conception graphique de l’ouvrage.

 

Ateliers maquettes – Centre de détention de Bapaume

Le projet comaquette 2nsiste à créer un espace imaginaire et à le concrétiser par la réalisation d’une maquette.

Suivant l’échelle choisie, tout espace peut être exprimé à la dimension voulue, allant du minuscule au gigantesque. La maquette permet d’aborder directement le volume, et de vivre au plus près de la réalité physmaquette 1ique.

Cet atelier permet de confronter sa conception d’un espace à ces contraintes de réalisation. Il associe une démarche de création et de projection, en passant par l’acquisition de techniques spécifiques.

 

 

Ateliers masques – Centre de détention de Bapaume

Selon sa démarche d’encouragement à l’expression des publics sensibles, l’association Koan s’adresse ici aux détenu(e)s et créé des ateliers regroupant une vingtaine de personnes du Centre de détention de Bapaume. Dans le cadre de ce projet, lemasquess détenu(e)s  développent une activité de travail en commun, permettant aux pratiques amateurs d’êtres confrontées aux pratiques professionnelles, suivant un « parcours collectif » autour de réalisations artistiques.

Créer un masque, réaliser son personnage. En associant les techniques des arts plastiques et du costume, les participantes prendront l’empreinte de leur propre visage pour créer un masque, au gré de leur inspiration: point de départ de la révélation d’une nouvelle identité.